Nous Contacter: 01 45 99 19 92

Centre Commercial d'Atilly

94440 Villecresnes Voir la Carte

FICHE 3 : Gencives et atteintes parodontales

Les gencives, ou parodonte, sont les tissus qui entourent la dent et les soutiennent. Leur bonne santé est donc nécessaire sinon gare aux gingivites et parodontites.

gingivite et parodontite

La gencive est composée de plusieurs parties:
– l’os parodontal: cet os entoure la dent dans laquelle elle se plante
– la muqueuse: tissu rose visible qui recouvre l’os de soutien.
– le desmodonte: ligaments qui relient la dent à l’os de soutien.

En présence de tartre, les gencives gonflent, s’irritent et saignent facilement: c’est la gingivite
A ce stade , les lésions sont réversibles.

Lorsque la lésion évolue, l’os qui soutient la dent se résorbe progressivement jusqu’à parfois entraîner la perte de la dent: c’est la parodontite( ou dechaussement).
Il est alors urgent de stopper la perte osseuse par une thérapeutique adaptée

Dès à présent, précisons le caractère nocif du tabac dans l’évolution de la pathologie.
Par ailleurs, il est intéressant de se renseigner sur l’état parodontal des autres membres de la famille, cette pathologie présentant un caractère génétique.

le détartrage

Le détartrage consiste en l’élimination du tartre situé tout autour de la dent.
C’est le premier acte thérapeutique dans le traitement des gingivites et parodontites.
Une antibiothérapie est parfois associée

Le détartrage est parfois réalisé manuellement avec des curettes, mais le plus souvent, sul l’action des ultra-sons permet une élimination complète.
Plusieurs séances peuvent être nécessaire.
Le détartrage peut être renouveller plusieurs fois par an, aussi souvent que nécessaire.

Notons que cet acte est pris en charge par la sécurité sociale.

La chirurgie des gencives
– Le lambeau d’assainissement:
Lorsque le tartre est enfoui profondément sous la gencive, le détartrage est insuffisant.
Le traitement va consister à décoller les gencives jusqu’à l’os pour avoir un accès direct sur le tartre.
Le nettoyage se fait donc en profondeur.

-La greffe de gencive:
Si la muqueuse a perdu de son épaisseur et / ou de sa qualité, le Chirurgien-Dentiste peut décider de prélever un bout de gencive( greffon) pour le transférer sur la zone fragile. Ce prélèvement se fait soit depuis le palais soit depuis une zone adjacente à la lésion.

– la greffe osseuse:
Dans certaines situations, le Chirurgien-Dentiste peut également décider de greffer de l’os.
Cet os peut être soit prélever chez le patient lui-même, soit être d’origine animal, soit être synthétique.
Ces comblements osseux permettent une véritable reconstruction du parodonte.

Le maintien des résultats de la thérapeutique parodontale

Le traitement des gencives est un véritable partenariat entre le Chirurgien- Dentiste et le patient.
En effet, une fois les gencives assainies, le patient doit impérativement maintenir son hygiène bucco-dentaire à l’aide de sa brosse à dent, de brossettes inter-dentaires et de fil dentaire. Sinon le risue de récidive de la pathologie est très important.
Une visite de contrôle très régulièrement est nécessaire.
L’arrêt de la consommation de tabac détermine également le résultat à long terme.